Problème au poulailler

Poux rouges: des durs à cuir ?

Enfin une solution efficace ?

Comme beaucoup de particuliers ayant un petit élevage de poules vous allez très certainement un jour être confronté à une invasion de poux rouges.

Si c’est déjà le cas, lisez cet article jusqu’au bout, vous y trouverez LA solution

 

Un Pou rouge c’est quoi?

Comme son nom ne l’indique pas , le pou rouge ou Dermanyssus gallinae est en réalité un acarien.

traitement pou rouge

De couleur grise, il devient rouge lorsqu’il a terminé de passer table, son corps étant alors gorgé du sang de sa victime, il peut aller se reposer bien repus.

Ce pou rouge s’attaque exclusivement aux poules, cependant dans quelques cas d’invasion très étendue le pou rouge peut dans ce cas s’attaquer à l’homme faute de nourriture suffisante.

Cet acarien mesure environ 1 mm, il est donc tout à fait possible de le voir même s’il préfère s’installer dans les recoins sombres du poulailler.

Pendant la période estivale où les températures sont clémentes, leur cycle de reproduction devient assez rapide, il est capable de pondre de 200 à 300 œufs par semaine qui deviendront adultes à leurs tour en 7 jours.

Vous imaginez bien dans ce cas que l’invasion peut très rapidement devenir incontrôlable et au bout de quelques semaines sans traitement, la seule solution restante et l’incendie complet du poulailler.

La présence de poux rouges se détecte facilement.

Les premiers signes d’une invasion de poux rouge sont bien souvent un comportement différent de vos poules.

Elles passent beaucoup de temps à se gratter entre les plumes, elles sont moins mobiles qu’avant, la ponte est irrégulière et leur santé générale semble amoindrie.

Ces premiers symptômes ne trompent pas mais qu’il convient de corréler avec la présence des poux rouges dans le poulailler.

Les poux rouges se cachent bien souvent dans les interstices du bois non loin des perchoirs où vos poules passent leurs nuits.

traitement poux rouges

Ils se cachent aussi parfois sur les fientes et très souvent également sur les perchoirs.

Il n’y a en réalité pas de règles, les poux rouges s’installent de manière générale non loin de leur hôte et restent blottis dans un recoin sombre jusqu’à l’heure du repas.

Quels sont les risques pour mes poules?

Outre le fait que l’invasion peut rapidement devenir incontrôlable, les piqûres répétées sur vos poules auront plusieurs effets désastreux.

Elles vont dans un premier temps se gratter très souvent, puis la fatigue aidant elles vont renoncer à se déplacer et petit à petit se laisser mourir.

Les piqûres répétées de ces poux rouges sur vos poules peuvent mener à une anémie et une baisse du système immunitaire, elles seront par conséquent très sensibles aux infections et aux maladies.

Quels traitements mettre en place pour éradiquer le pou rouge ?

Ces vilaines petites bébêtes sont vraiment difficiles à déloger sur le long terme, elles peuvent rester jusqu’à huit mois sans s’alimenter.

Pendant la période hivernale il est donc normal que l’invasion semble parfois maîtrisée, mais il n’en est rien.

Le froid de l’hiver ne tue pas les poux rouges, il perturbe leur cycle de reproduction mais dès le retour des bonnes températures du printemps leur population va de nouveau croitre exponentiellement.

Évoquons dans un premier temps tout ce qui ne marche pas pour éradiquer le pou rouge.

  • Le vinaigre: sans effet, l’acidité semble ne pas avoir d’effet sur eux.
  • L’eau de javel: aucun effet, ils sont capables de nager pendant plusieurs jours dans du javel pure.
  • Le savon noir: effet limité, il faudrait renouveler le nettoyage quotidiennement pendant des mois pour que l’efficacité soit certaine.

Comme vous pouvez vous en rendre compte, éradiquer le pou rouge ne sera pas chose facile, mais cela est possible en suivant la méthode suivante:

En savoir plus

Au secours! ma poule mange ses oeufs !

Ma poule se sauve, que faire ?