Poule qui se sauve: la solution

Ma poule s’échappe de son enclos, que faire ?

Ça y’est vous avez enfin fait l’acquisition d’un poulailler et vous avez déjà pu profiter des premiers œufs de vos poules, vous allez voir l’élevage de poules c’est formidable.
Comme nous l’avons vu dans un précédent article, il est fortement recommandé d’allouer à vos poules un espace de vie conséquent.
Je ne parle pas ici de la taille du poulailler, qui doit bien entendu leur offrir le confort adéquat, pour cela vous pouvez vous aider de nos plans de poulailler.
Il s’agit plutôt de l’espace extérieur, parfois appelé le parcours.
Vos poules ont en effet le réflexe naturel de vouloir gratter la terre, fouiner, en vue de se délecter de délicieux insectes, enfin délicieux pour elles…
À cette fin vous devez leur allouer un espace clôture d’au moins 10m² pour 2 poules, c’est un minimum bien entendu, mais qui est déjà suffisant.

Fait comme l’oiseau.

En fonction de votre race de poules, il peut être très fréquent, au bout d’un certain moment, que vos poules décident de prendre la poudre d’escampette.
Les poules relativement légères comme les rousses sont assez douées pour l’évasion, c’est un peu moins le cas de la négresse-soie,
comme ces animaux ont un instinct grégaire assez développé, il suffit qu’une poule décide de s’échapper pour qu’en quelques minutes l’intégralité de votre élevage s’échappe.
Avant de leur couper les ailes, commencer par les observer, il s’agit de peut être trouver une brèche dans votre enclos.
La porte de l’enclos est peut-être mal fermée, ou alors les poules prennent appui sur une branche afin de bondir hors de l’enclos, ouvrer l’œil et le bon !

 

Coupez les ailes de ma poule, mais c’est ignoble !

En réalité il ne s’agit pas vraiment de couper les ailes vous vous en doutez bien, mais plutôt de lui en raccourcir les plumes.
Pour couper les plumes de ses ailes vous allez voir c’est très simple, et ça l’est d’autant plus si vous êtes à deux.
Il faut couper l’extrémité des plumes les plus grandes autrement nommées rémiges principales.
Vous vous armez d’un bon ciseau et hop c’est parti !

poule qui se sauve

couper ailes poule

Dernière recommandation qui à son importance, il ne faut absolument pas couper les deux ailes.
En effet, sur certaines petites poules les rémiges primaires sont peu développées , couper les deux ailes offre une symétrie qui leur permet tout de même de voler.
En revanche, en effectuant une seule coupe, votre poule sera totalement déséquilibrée pendant son vol, elle s’y reprendra une à deux fois puis abandonnera totalement l’idée de s’échapper par cette solution.

Vous savez tout sur la méthode de comment couper les ailes de ma poule ne reste plus maintenant qu’a l’appliquer et à renouveler l’opération deux à trois fois dans l’année.