Les races de poules – partie 2

poule-la-fleche

La Flèche

La flèche est une poule originaire du village de Mezeray.

La flèche avait pratiquement disparu au milieu du vingtième siècle, dans les années 1975 quelques éleveurs du village de Mezeray ont ressuscité cette race de poule.

Oeuf: De couleur blanche pour un poids moyen de 750g, une fréquence de ponte relativement moyenne avec 130 oeufs par an.

Couleur du plumage: noir ou blanc bleu andalou, gris perle.

La flèche est haute sur patte, et pourvue d’une double crête cornue, ce qui lui valut autrefois le surnom de ‘poule de Satan ».

Cette poule est très rustique et supporte très bien l’humidité » de tout type de climats.

 

cou-nu-du-forezLa cou nu du forez

Oeuf : blanc rosé, poids 70g, environ 150 oeufs par an.

Couleur du plumage: blanc.

La poule cou nu du forez est nait au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Cette poule est une véritable force de la nature, elle est très robuste et résiste très bien à l’humidité comme à la forte chaleur.

Cette poule est une bonne pondeuse et son anatomie très charpentée fait d’elle une excellente race à viande également.

 

wyandotteLa wyandotte

Oeuf: blancs d’un poids moyen de 55g,

Couleur du plumage: une vingtaine de couleurs disponibles, donc noir, blanc, argenté.

La wyandotte est originaire d’outre-Atlantique ou elle a été créée.

C’est une poule très esthétique, mais également très bonne pondeuse, elle peut également êtres élevé pour sa chaire délicieuse.

Elle s’adapte facilement à tout les climats, sa personnalité curieuse la rend facile à vivre.

 

poule-hollandaise-huppeeLa Hollandaise huppée

Oeufs: blancs pour un poids de 35 à 45g.

Plumage: noir, bleu, coucou, blanc, existent aussi à huppe noire et à huppe de couleur identique au plumage.

Comme son nom l’indique, la Hollandaise huppée est originaire des Pays-Bas où elle est élevée depuis cinq siècles.

Cette poule est plutôt une poule d’ornement, elle pond peu et sa musculature est plutôt discrète.

D’un tempérament calme et familier, il faut éviter de la loger avec les races plus vives et belliqueuses.

 

poule-de-soieLa poule de soie

Oeufs blancs d’un poids moyen de 30 à 50g.

Couleur du plumage: noir, blanc, bleu, gris perle.

La poule de soie est originaire d’Asie, elle est présente en France depuis très longtemps autrefois connus sous le nom de (nègre-soie).

Véritable star des poulaillers domestiques, elle à tout pour séduire: un plumage abondant, soyeux et mou, un caractère calin, calme et attachant et une exceptionnelle capacité à la couvaison.

Elle est également une mère très attentionnée, capable de défendre bec et ongle sa progéniture.

Elle peut difficilement voler, par conséquent un grillage de 50cm de haut est suffisant pour son parcours herbeux.

Malheureusement, la poule soie est très fragile et supporte très mal l’humidité qui l’expose aux maladies notamment à la galle des pattes.

 

poule-orpingtonL’orpington

Oeufs: de couleur jaunâtre pour un poids moyen de 60g.

Couleur du plumage: fauve (le plus courant), mais aussi noir, blanc, bleu andalou. Plumage abondant et souple.

Comme son nom l’indique également, l’opington est originaire de Grande-Bretagne.

Elle est de très bonne constitution est aussi réputée pour sa chair gustative que pour ses qualités de pondeuse.

Rustique et précoce, familière et douce, elle est facile à vivre et ne vole pas.

Les races de poules Françaises

poule coucou de rennes

La coucou de rennes ; région : Bretagne

Oeufs : blancs teintés d’un poids d’environ 60g

Relativement bonne pondeuse avec 150 œufs par an

Avec son très beau plumage gris sur fond blanc la coucou de renne est une volaille plutôt lourde et rustique.

Elle a besoin de grand espace pour assouvir sa quête de nourriture quotidienne.

Très bonne couveuse, elle s’occupe particulièrement de sa progéniture.


poule la bourbonnaise

 

La Bourbonnaise ; région : Auvergne.

Oeufs : blanc ou légèrement crémeux d’un poids d’environ 60g.

Assez bon rendement avec 15 à 200 œufs par an.

Avec son plumage herminé blanc, nuque et queue en noir cette poule très vive s’adapte très bien à tous les climats.

Avide de grand espace elle n’est pas adapté pour un petit élevage urbain.


poule alsacienne

L’Alsacienne ; région Alsace.

Oeufs : blancs d’un poids de 60g pour un rendement moyen de 150 œufs par an.

L’Alsacienne à un magnifique plumage noir qui peut parfois virer au doré voir au bleu.

Elle s’adapte parfaitement à une vie de plein air, sa bonne constitution physique la rend très alerte et lui permet même de voler.


poule gasconne

La Gasconne ; région d’Aquitaine.

Oeufs : blancs d’un poids de 60g pour un rendement moyen de 200 œufs par an.

Cette poule est génétiquement la plus proche de l’ancien type gaulois.

Très alerte, elle adore passer son temps à gambader pour rechercher sa nourriture.


poule gatinaise

La Gâtinaise ; région centre

Oeufs:blanc rosé d’un poids moyen de 60g pour un rendement moyen de 170 œufs par an.

Son magnifique plumage blanc fait de la poule gâtinaise une des plus belles poules de France.

Particulièrement résistante au climat très sec, elle s’adapte la plupart du temps à toutes les situations facilement.


poule-noire-du-berry

La noire du Berry ; région centre.

Oeufs : blancs d’un poids de 60g pour un rendement moyen de 200 œufs par an.

Son plumage noir avec des reflets vert scarabée est particulièrement esthétique.

Très bonne et rapide pondeuse, elle n’en reste pas moins particulièrement adaptée à l’engraissement.

Sa chair blanche est fine et savoureuse


poule geline de tourraine

La geline de Touraine ; région centre

Oeufs : roux clair d’un poids de 55 à 65g pour un rendement moyen de 150 œufs par an.

Son plumage de couloir noir lui vaut le surnom de « Dame noir »

Cette race de poule calme et rustique est particulièrement résistante aux maladies et peut être très familière avec ses éleveurs.


poule bresse gauloise

La Bresse gauloise ; région bourgogne.

Oeufs : blancs d’un poids d’environ 60g

Relativement bonne pondeuse avec 150 œufs par an

Plusieurs déclinaisons de plumage sont possibles pour cette volaille.

La Bresse blanche site de Beny-marloz, la noire dite de Louhans, la grise site de Bourg-en-Bresse et la bleue.

La Bresse gauloise est l’une des races de poules les plus réputées de notre beau pays.

Sa chair exceptionnelle est reconnue internationalement et sa bonne capacité de ponde fait d’elle une poule à recommander pour votre élevage familial.


poule meusienne

La Meusienne ; région lorraine.

Oeufs : blancs d’un poids d’environ 55g

Relativement bonne pondeuse avec 150 œufs par an

Son plumage est saumon fumé sur le dos, le cou et le ailes, blanc ivoire sur le camail et la poitrine)

Cette race de poule fut créée par jean Claude Périquet à partir de la Faverolles allemande.

De nature calme et peu exigeante, elle s’habitue facilement au petit parcours herbeux comme aux plus grands domaines.


poule limousine

La limousine ; région Limousin.

Les œufs sont généralement blanc rosé pour un poids moyen de 55g avec une fréquence moyenne de 170 œufs par an.

Son plumage bleu-noir avec des reflets verts est très original.

De caractère très vif, elle et très dynamique et supporte les climats très rudes.

Cette race de poules, avec les poules rousses, convient particulièrement bien aux débutants.


poule houdan

La houdan ; région île de France.

Les œufs sont généralement blancs pour un poids moyen de 65g avec une fréquence moyenne de 150 œufs par an.

Son plumage est noir caillouté blanc.

Cette poule bien singulière porte une huppe bien fournie qui lui cache en grande partie ses yeux ce qui a tendance à la rendre un peu nerveuse.

La poule houdan se satisfait de la plupart d’habitats, hormis les milieux humides.


poule faverolle

La Faverolle ; région centre.

Les œufs de la faverolle sont légèrement rosés pour un poids moyen de 55g.

La faverole dispose généralement de deux types de plumage, le foncé : plumage gris bleuté sur fond crème et le plumage plus clair : poitrine et culotte blanc crème avec aiguillètes brunes.

Cette race est un peu plus fragile que les autres races plus rustiques et supporte assez mal la chaleur.

Les faverolles entre elles sont assez méchantes et le piquage peut être assez fréquent dans les élevages exclusifs.


poule crevecoeur

La crèvecoeur ; région basse Normandie

Les œufs sont généralement blancs pour un poids moyen de 60g avec une fréquence moyenne de 130 œufs par an.Son plumage noir à reflets vert, mais aussi bleu blanc la rend particulièrement élégante.

Cette de poule à bien failli disparaître au milieu du 20e siècle, elle doit sa résurrection à la volonté de quelques passionnés.

De bonne constitution elle supporte facilement les climats humides.

Avec son tempérament sociable et sa bonne fréquence de ponte elle est une race de choix pour les élevages familiaux.

Le poulailler connecté

À l’heure de la brosse à dent connectée et même du papier toilette connecté (si si je vous jure), voilà que nos poulaillers peuvent être également connectés, oui mais dans quel but c’est ce que nous allons tenter de découvrir.

Dans le cadre d’une campagne « 2 poules et un poulailler pour réduire vos déchets » hugo a entrepris d’équiper son poulailler de différent capteur pour plusieurs fonctions:

 

raspberry

 

-Une ouverture et fermeture de porte automatique en fonction de la luminosité

-Un système de détection des oeufs et prise de photo en infrarouge

-une camera infrarouge

-Un détecteur de mouvement

-Différents capteurs sur la porte, volière et collecteur d’oeuf.

Le point particulièrement intéressant développé par notre bricoleur est la possibilité d’envoyer un SMS ou un tweet lorsque qu’un capteur détecte quelque chose, exemple:

-Un oeuf vient d’être pondu: vous êtes prévenus par sms

-Le capteur infrarouge détecte une présence dans la volière en pleine nuit, un SMS est également envoyé.

Cette option peut être particulièrement intéressante dans les régions ou les prédateurs posent un réel problème à l’élevage de poules.

Cela peut-être utile également quand on à quelques poussin à surveiller, la caméra et les capteurs de température pourraient dans ce cas nous assurer que tout se passe bien.

Des boitiers électroniques sont déjà sur le marché, mais sont bien souvent limités à une seule action, par exemple ce boitier destiné à l’ouverture automatique des portes.

Relativement onéreux je trouve (179 euros),

Le coût de l’installation réalisée par Hugo est relativement bon marché puisqu’elle est basée sur un raspberry ainsi qu’une carte raspio mix, environ une soixantaine d’euros pour les deux, sans compter le prix des capteurs et autre caméra.

Cette réalisation est tout à fait réalisable même si vous n’y connaissez pas grand chose en électronique, le raspberry est d’ailleurs fait pour ça, apprendre l’électronique en s’amusant.

Il ne fait aucun doute que d’ici quelques années certains poulaillers destinés à une utilisation urbaine seront d’office équipés de cette installation domotique.

On pourrait également rajouter quelques capteurs pour indiquer le niveau de la réserve d’eau ou encore le niveau de grains disponible, les possibilités n’ont en réalité pas de limite si ce n’est celle de son imagination.

Pour parler un petit peu argent, le coût total de l’installation capteur compris doit tourner aux environ de 100 euros, vous pouvez donc avoir un poulailler ultra-moderne pour pas très cher et vous allez pouvoir observer vos cocottes en train de pondre bien installé dans votre salon!

Poux rouges: comment s’en débarrasser définitivement

Comme beaucoup de particuliers ayant un petit élevage de poules vous allez très certainement un jour être confronté à une invasion de poux rouges.

Si c’est déjà le cas, lisez cet article jusqu’au bout, vous y trouverez LA solution

Un Pou rouge c’est quoi?

Comme son nom ne l’indique pas , le pou rouge ou Dermanyssus gallinae est en réalité un acarien.

 

traitement pou rouge

 

De couleur grise, il devient rouge lorsqu’il a terminé de passer table, son corps étant alors gorgé du sang de sa victime, il peut aller se reposer bien repus.

Ce pou rouge s’attaque exclusivement aux poules, cependant dans quelques cas d’invasion très étendue le pou rouge peut dans ce cas s’attaquer à l’homme faute de nourriture suffisante.

Cet acarien mesure environ 1 mm, il est donc tout à fait possible de le voir même s’il préfère s’installer dans les recoins sombres du poulailler.

Pendant la période estivale où les températures sont clémentes, leur cycle de reproduction devient assez rapide, il est capable de pondre de 200 à 300 œufs par semaine qui deviendront adultes à leurs tour en 7 jours.

Vous imaginez bien dans ce cas que l’invasion peut très rapidement devenir incontrôlable et au bout de quelques semaines sans traitement, la seule solution restante et l’incendie complet du poulailler.

 

La présence de poux rouges se détecte facilement.

Les premiers signes d’une invasion de poux rouge sont bien souvent un comportement différent de vos poules.

Elles passent beaucoup de temps à se gratter entre les plumes, elles sont moins mobiles qu’avant, la ponte est irrégulière et leur santé générale semble amoindrie.

Ces premiers symptômes ne trompent pas mais qu’il convient de corréler avec la présence des poux rouges dans le poulailler.

Les poux rouges se cachent bien souvent dans les interstices du bois non loin des perchoirs où vos poules passent leurs nuits.

 

traitement poux rouges

 

Ils se cachent aussi parfois sur les fientes et très souvent également sur les perchoirs.

 

Il n’y a en réalité pas de règles, les poux rouges s’installent de manière générale non loin de leur hôte et restent blottis dans un recoin sombre jusqu’à l’heure du repas.

 

Quels sont les risques pour mes poules?

Outre le fait que l’invasion peut rapidement devenir incontrôlable, les piqûres répétées sur vos poules auront plusieurs effets désastreux.

Elles vont dans un premier temps se gratter très souvent, puis la fatigue aidant elles vont renoncer à se déplacer et petit à petit se laisser mourir.

Les piqûres répétées de ces poux rouges sur vos poules peuvent mener à une anémie et une baisse du système immunitaire, elles seront par conséquent très sensibles aux infections et aux maladies.

 

Quels traitements mettre en place pour éradiquer le pou rouge ?

Ces vilaines petites bébêtes sont vraiment difficiles à déloger sur le long terme, elles peuvent rester jusqu’à huit mois sans s’alimenter.

Pendant la période hivernale il est donc normal que l’invasion semble parfois maîtrisée, mais il n’en est rien.

Le froid de l’hiver ne tue pas les poux rouges, il perturbe leur cycle de reproduction mais dès le retour des bonnes températures du printemps leur population va de nouveau croitre exponentiellement.

Évoquons dans un premier temps tout ce qui ne marche pas pour éradiquer le pou rouge.

  • Le vinaigre: sans effet, l’acidité semble ne pas avoir d’effet sur eux.
  • L’eau de javel: aucun effet, ils sont capables de nager pendant plusieurs jours dans du javel pure.
  • Le savon noir: effet limité, il faudrait renouveler le nettoyage quotidiennement pendant des mois pour que l’efficacité soit certaine.

 

Comme vous pouvez vous en rendre compte, éradiquer le pou rouge ne sera pas chose facile, mais cela est possible en suivant la méthode suivante:

 

  • La première chose à faire est de démonter tout ce qui peut l’être, perchoir, etc..

Les poux rouges se logent de préférence dans les interstices bien sombres, il faut donc aspirer ou balayer dans le détail tout l’intérieur du poulailler.

Vous allez par la même occasion brûler la litière.

 

  • Nettoyer l’intégralité du poulailler avec dans l’idéal un nettoyeur haute pression ou alors au savon noir.

Comme dans l’étape précédente, insister particulièrement dans les petits interstices, c’est là que se logent ces vampires.

 

  • Après quelques heures de séchage, il convient de passer au feu l’intérieur du poulailler.

Un chalumeau fera très bien l’affaire, le feu et la seule arme réellement efficace pour tuer le pou rouge.

Passer votre flamme rapidement sans trop insister, vous risqueriez dans ce cas d’éradiquer les poux rouges, mais votre poulailler également.

 

Les solutions

Une fois votre poulailler parfaitement nettoyé ainsi que les perchoirs et autres accessoires, nous pouvons procéder au traitement de fond.

Des produits chimiques sont vendus dans le commerce pour tuer les poux rouges, ils ont à base d’organophosphorés ou de pyréthrinoïdes.

Leurs efficacités ne sont que superficielles à mes yeux, ils parviennent à tuer les poux rouges mais pas leurs larves, l’invasion n’est qu’en partie enrayée.

 

La terre de diatomée

Cette terre de diatomée est issue d’un gisement de diatomite, la roche est concassée puis broyée pour devenir une poudre blanche.

À l’échelle macroscopique, cette terre de diatomée est particulièrement abrasive, le déplacement des acariens sur celle-ci devient presque impossible.

L’équivalent pour nous serait de marcher sur du verre cassé ou des lames de couteau bien affûtées, les poux rouges meurent rapidement après avoir tenté de la traverser.

Cette terre de diatomée et relativement efficace et en plus son prix est raisonnable, vous pouvez vous la procurer sur ce site pour une vingtaine d’euros.

 

La cendre de bois.

Après avoir essayé la plupart des solutions évoquées plus haut dans cet article, je dois dire que pour moi la cendre de bois est le traitement le plus efficace, le plus écologique et le moins cher qu’il puisse exister.

Son effet abrasif est sensiblement le même que la terre de diatomée, les poux rouges ne peuvent plus se déplacer et meurent ainsi de multiples coupures.

Pour une bonne efficacité de la cendre de bois, saupoudrez-en partout et en grande quantité, même sur le plafond.

N’ayez crainte pour vos poules la cendre de bois est un antiparasitaire très connu, il n’a pas d’effet toxique sur leur santé.

Répéter l’opération une à deux fois par semaine et vous verrez rapidement que vos poules vont retrouver un comportement normal signe que l’invasion est bien finie.

La cendre de bois est le traitement le plus efficace qu’il m’ait été donné d’essayer et fait maintenant partie avec le vinaigre d’alcool de mes indispensables pour l’entretien de mon poulailler.

En conclusion et en prévention, je peux vous conseiller de ne pas négliger l’entretien hebdomadaire de votre poulailler afin de prévenir l’arrivée des poux rouges.

En cas d’invasion massive, il peut être judicieux de fabriquer un nouveau poulailler le temps que le premier soit exempt de poux rouges.

Vous hésitez à élever vos propres poules? Voici 5 arguments qui pourraient vous faire changer d’avis:

1.Vos oeufs seront exceptionnels:

Les élevages industriels n’ont qu’un seul but: faire pondre des oeufs le plus rapidement possible et ce à moindre coût.

Dans bon nombre d’élevages, les poules n’ont pas la chance de gambader au grand air.

Elles restent cloitrées dans un espace minimal et n’ont aucun moyen de se divertir.

Si vous décidez d’élever vous même des poules et que vous leur laissez la chance de se promener, leur joie de vivre induira des oeufs sains et riches.

2. Le goût:

egg-16868_640

 

Quand vous allez gouter à vos premiers oeufs bio, vous allez être surpris.

Tout d’abord par la couleur, le jaune est trés intense presque orange.

La saveur est forte et la texture plus gouteuse, rien à voir avec leurs homologues du supermarché.

En laissant vos poules en liberté quelques heures par jour, elles vont spontanément chercher à se nourrir de façon naturel.

Insectes, vers de terre, graines, cette alimentation riche et variée aura une forte influence sur la saveur de vos oeufs et la rendra vraiment incomparable.

 

3: Un avantage indéniable pour le potager:

potager

Les poules sont de redoutables mangeurs de limaces, fourmis et autres insectes qu’il est commun de trouver dans un potager.

Elles adorent gratter et débusquer sous terre de petites larves, elle sera votre fidèle allier en transformant vos nuisibles en délicieuses friandises.

Les déjections de poules sont trés riche en azote, combiné avec du carbone par exemple de la paille vous allez considérablement enrichir votre compost.

Vous pouvez également utiliser la fiente de poule comme engrais directement dans le jardin en ayant pris soin de laisser reposer quelques jours les fientes afin de faire baisser le taux d’azote qui risquerait de brûler vos végétaux.

 

4.Avoir des poules c’est fun!

 

hen-685849_640

Les poules sont trés faciles à élever.

Elles n’ont besoin que d’espace, de nourriture et d’un abri.

Croyez-le ou non, l’élevage de poules peut-être trés fun!

Tout comme les chiens ou les chats, chaque poule a ses propres traits de personnalité et rien que de les regarder assis sur votre pelouse vous ne pourrez vous empêcher de trouvez ça divertissant.

 

5.S’affranchir des grandes surfaces.

En ces temps incertains, il n’est pas négligeable de créer sa propre nourriture.

L’autosuffisance peut être un l’objectif ultime pour certains, mais produire ses propres oeufs est déjà un grand pas dans cette bonne direction.

Contrairement à une vache ou à une chèvre, les poules sont de petites tailles, extrêmement calmes et sont prétent à produire un flux régulier d’oeufs en mangeant à peu près n’importe quoi.

Ce sont mes 5 raisons personnelles, mais je suis sûr que vous allez en trouver bien d’autres.

fabriquer un poulailler

 

Avoir un poulailler à la maison est devenu en l’espace de quelques années la nouvelle tendance bio du moment.

Quoi de mieux en effet que d’avoir des oeufs frais, bio, directement chez soi tout en ayant de jolis animaux qui gambadent dans le jardin.

Ces poules vont vous débarrasser de vos déchets ménagers, enrichir le sol de votre jardin sans pratiquement aucune nuisance et en plus vous nourrir.

Les poulailler sont donc devenus tendances, tout le monde en veut, tout le monde se les arrache, mais les poulaillers sont tout de même relativement chers et surtout pas trés jolis. Une fois achetés, ces poulaillers du commerce vont se retrouver dans un coin caché à l’arrière du jardin, car bien trop peu esthétiques pour être montré à la vue de tous.

Le constat est donc clair, les poulaillers du commerce sont moches, peu solides et hors de prix.

Comme beaucoup de gens, vous envisagez de fabriquer un poulailler vous même, et vous avez bien raison.

Car contrairement à ce que certains peuvent penser, pas besoin d’être un pro du bricolage pour fabriquer un poulailler.

Un modèle avec les plans de fabrication, quelques planches de bois et le tour est joué.

Avant que l’on évoque les types de bois à utiliser pour fabriquer un poulailler vous pouvez d’ores et déjà télécharger des plans de construction ici et commencez immédiatement à construire votre poulailler.

Quel type de bois est-il donc préférable d’utiliser pour fabriquer un poulailler?

Et bien j’ai envie de dire, le bois que vous avez sous la main.

En effet, un poulailler n’est tout de même pas un hôtel 5 étoiles, même si le bois utilisé est de piètre qualité, comme des planches de palette, une bonne couche de peinture le rendra à coup sûr beaucoup plus charmant.

Pour fabriquer un poulailler original pas besoin d’y mettre une fortune.

Pour moins de 200 euros, vous êtes en mesure de fabriquer un poulailler design, pouvant accueillir jusqu’à 6 poules.

Tout type de bois peut faire l’affaire, pins, sapins ou bois plus dur, n’hésitez pas à vous lancer dans la récup, le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Et si vraiment vous devez acheter du bois, privilégiez les planches de coffrage non traitées, des tasseaux et du lambris standard pour le bardage.

L’essentiel avant de commencer à fabriquer un poulailler est de penser au préalable à son dimensionnement et sa forme, qu’elle soit la plus esthétique possible.

À moins que vous soyez dessinateur professionnel, je vous déconseille fortement de le dessiner vous même.

Le poulailler n’est n’y plus n’y moins qu’une maison à l’échelle réduite.

Les erreurs de conception peuvent amener à la dégradation rapide et inéluctable de votre poulailler.

Infiltration d’eau, mauvaise ventilation ou un mauvais agencement intérieur peut même entraîner la mort de vos poules.

Pour vous éviter des heures de conception stérile, et des erreurs futures, vous pouvez télécharger des plans de construction de poulailler ici, et commencer immédiatement à fabriquer un poulailler original.

Fabriquer un poulailler en bois est vraiment à la portée de n’importe qui, avec une simple scie sauteuse et une viseuse, tout le monde est capable de fabriquer un poulailler avec un design vraiment esthétique.

Poulailler mobile, aérien, avec toit végétalisé, toutes les excentricités sont possibles et n’ont de limite que votre imagination.

Veuillez toutefois à bien réfléchir avant l’implantation définitive de votre poulailler.

Évitez de le placer dans les courants d’air et essayer de le placer sous un arbre ou derrière une haie afin de procurer un peu d’ombre à vos chers gallinacés.

Télécharger maintenant nos plans de constructions de poulailler et fabriquer un poulailler original dès maintenant.

 

Du nouveau dans la famille de l’auto construction de cabane.

Dans la grande famille de l’auto construction laissez-moi vous présenter Gustave, dessinateur spécialisé dans la construction de cabane pour enfants.

 

Dans ma carrière de dessinateur, j’eus un jour l’opportunité de goûter aux joies de la construction bois.

Cette nouvelle ramification de mon métier allez vite se transformer en véritable passion.

Construire des lieux de jeux pour enfants propices à la rêverie était pour moi bien plus intéressant que du dessin industriel plus classique.

Les personnes de mon entourage m’ont rapidement inciter à partager mes connaissances dans ce domaine, mon expertise pouvait d’âpres eux servir à bons nombres de gens désirant construire une cabane pour leurs enfants.

Je me suis donc mis à la tâche, réaliser un site internet sur lequel seraient disponibles des plans de construction et divers conseils pour aider le particulier.

Mais avant tout chose, j’avais en tête de dessiner des modèles de cabanes vraiment originaux.

 

plan cabane enfant onclegustave

 

Un modèle basic avec 2 pans de toitures n’a pas besoin de plans, c’est ni plus ni moins que 4 panneaux solidarisés entre eux qui forme la cabane.

Je voulais créer quelque chose de vraiment différent, mais facile à construire à la fois.

De plus, il me parut intéressant d’étudier au maximum le coût de construction d’une cabane, si cela revient à plus cher qu’une cabane achetée dans le commerce, peu de gens seraient intéressés par une telle construction.

Les cabanes disponibles sur le site onclegustave.com sont toutes réalisables même par un débutant total en bricolage.

L’outillage pour les construire est plus que restreint car seules une viseuse et une scie sauteuse sont réellement nécessaires.

En construisant votre cabane pour enfant vous-même vous allez économisez de l’argent, et vous allez pouvoir construire une cabane qui soit solide et sécuritaire.

Dans les guides de constructions que nous proposons à la vente sont inclus la liste des matériaux, qui va vous permettre de regrouper vos achats et limiter au maximum les pertes dues aux approximations de calcul.

Nous vous conseillons également sur les essences de bois à privilégié pour la construction d’une cabane et sur les finitions essentielles à une bonne durée de vie.

Vous l’aurez compris, ce ne sont pas seulement des plans que nous vous offrons, mais une véritable méthode d’apprentissage de la construction bois qui vous permettra par la suite de construire bien d’autres structures.

 

Quels sont les avantages à utiliser des plans déjà faits?

Les avantages d’utiliser des plans réalisés par un professionnel sont multiples vous l’imaginez bien, laissez-moi vous en lister quelques-uns.

-La structure de nos cabanes a été conçus et calculé par un professionnel qui maîtrise le dimensionnement d’après les calculs de charge.

Vous n’aurez pas l’angoisse de laisser jouer vos enfants dans un lieu mal dimensionné donc peu sécuritaire.

Imaginez un instant une toiture qui s’effondre, ou votre cabane qui s’envole à la première bourrasque, tout cela est évitable en faisant appel à des professionnels.

-Toutes nos cabanes ont été construites, testées et approuvés par des enfants, les portes et fenêtres sont adaptées à leurs morphologies.

En essayant de réaliser ça vous même, sans plans, vous allez devoir faire et refaire plusieurs fois chaque élément avant de trouver la dimension la plus adaptée.

-Vous allez bien sûr gagner beaucoup de temps, car le métier de dessinateur ne s’improvise pas et demande en réalité bien plus de temps que la construction de la cabane elle-même.

-Le coût de la construction de votre cabane pour enfant sera modéré et parfois même intérieur à celui d’une cabane acheté dans le commerce.

Tous les matériaux nécessaires à la construction de nos cabanes sont des standards que vous allez pouvoir trouver facilement dans n’importe quelle grande surface de bricolage.

Concrètement comment ça marche?

Pour commencer à construire votre cabane dés demain rendez-vous sur le site internet, vous allez pouvoir sélectionner le modèle qui convient le mieux à vos enfants.

Une fois votre paiement réalisé, vous allez recevoir immédiatement par e-mail les liens permettant le téléchargement de vos plans de cabane.

Ces plans sont au format PDF a4, lisible sur la majorité des pc, tablettes et smartphone.

Notre service est fonctionnel 7/7 et 24/24, vous pouvez par conséquent acheter les plans même le weekend, les plans vous parviendront sans problèmes.

Vous n’avez plus qu’a vous rendre dans votre magasin de bricolage favori muni de votre liste des matériaux, et commencer de suite la construction de votre cabane.

Pour plus de renseignements, venez consulter notre site internet onclegustave.com et choisissez la cabane pour enfant de vos rêves.

Un poulailler tout fait? pourquoi pas!

La construction d’un poulailler peut être une véritable épreuve pour les débutants en bricolage.
Malgré la grande simplicité de nos méthodes de construction et le soin particulier apporté à nos plans pour qu’ils soient compréhensibles de tous, la tentation d’acheter un poulailler tout fait est grande.
Vous trouverez dans ce tableau comparatif une sélection des meilleurs poulaillers sur le marché.

Des critères de prix, de qualités et de satisfactions client m’amènent à vous présenter les 5 meilleurs poulaillers du marché

 

[table id=1 /]

Le parcours herbeux

Le parcours :

Pour le bien-être de vos poules il est indispensable de leurs mettre à disposition un parcours herbeux pour qu’elles puissent se dégourdir les jambes et picoré quand bon lui semble.
D’une surface d’approximativement 10m² par poules, le parcours peut-être plat ou légèrement incliné.
Si vous optez pour une surface trop petite, votre parcours herbeux sera très rapidement piétiné et l’herbe aura dans ce cas bien du mal à repousser.
L’idéal étant d’avoir une grande surface que l’on divise en deux, la poule pourra donc alternativement occuper une surface qui aura eu le temps de se refaire.
Sa conception et bien entendu très importante, un grillage à maille fine et préférable et ce grillage doit descendre à 20 cm sous terre pour prévenir de toute intrusion de nuisibles.
Le parcours herbeux doit être entièrement clos, et ce, sur une hauteur conséquente pour éviter que vos poules ne prennent la tangente.
Prévoyer également pour l’été une zone d’ombre que vous pouvez créer avec un rouleau de canisse ou encore mieux un arbre au sein même du parcours, vos poules pourront ainsi s’y protéger du vent.

L’herbe :

Si votre terrain est déjà engazonné, la question ne se pose pas, il serait parfaitement inutile de détruire un gazon existant.
En revanche si vous partez de 0 il serait judicieux de sélectionner des semences dont les poules raffolent telles que le pissenlit, le trèfle ou la petite luzerne.
Plus les espèces végétales seront diversifiées meilleur sera la qualité de vos oeufs!
Il est maintenant possible de trouver en jardinerie des sacs de semences spéciale poule et lapins, ils sont particulièrement bien adaptés pour l’élevage de poules pondeuses et saura répondre à leurs besoins le plus élémentaire.

Un arbre dans le parcours :

Si vous disposez de beaucoup de place, il serait intéressant de planter quelques arbres fruitiers au sein de votre parcours.
Vos poules se délecteront de petits fruits juteux arrivés à maturités.
Les arbres fruitiers de prédilection sont le framboisier, le figuier ou encore le groseillier.
D’autres arbres comme le sorbier des oiseaux sont très appréciés des poules pondeuses.
Il faut cependant dans ce cas leur construire une petite rampe pour leur permettre d’atteindre les fruits, car ceux-ci ne tombent pas au sol.

L’entretien :

L’entretient d’un parcours herbeux et quasi nul, vos poules se chargeront, de façon très efficace d’ailleurs de la tonte du gazon.
Il ne vous reste plus qu’a veiller à ce que l’enclos reste bien clos pour éviter toute intrusion de prédateur.
Veillez à ce que le bac a poussière soit toujours plein, vos poules n’on en effet pas besoin de marre ou de point d’eau, mais adorent se rouler dans la poussière, cela leur permet en autre de se débarrasser de certains parasites.
Le point essentiel d’un parcours herbeux et que par définition de l’herbe subsiste toujours, il est navrant de constater le peu d’espace de parcours que procurent les petits poulaillers en kit vendu de nos jours.
Si vous êtes un peu bricoleurs, allouer un véritable espace pour vos poules ne serait ce que par respect, elles sauront vous le rendre à leur manière.