4 astuces pour nettoyer un poulailler facilement

L’entretien d’un poulailler s’il n’est pas fait régulièrement peut vite devenir laborieux. Les fientes de poules s’accumulent très rapidement et peuvent être la source de nombreuses maladies. Vos poules sont comme vous elles détestent dormir dans un endroit sale et nauséabond, c’est pourquoi il est intéressant de connaître quelques astuces pour faciliter le nettoyage de votre poulailler.

nettoyage facile du poulailler

 

 

1-Un perchoir amovible

Si vos poules passent la nuit sur leur perchoir, comme il est de coutume, ces derniers se retrouvent rapidement souillés. Pour en faciliter le nettoyage, il est donc utile lors de la construction de votre poulailler de prévoir un perchoir qui soit facilement démontable, ainsi en quelques secondes le perchoir se retrouve sorti du poulailler et prêt à être nettoyé. Comme il est conseillé dans notre offre de plans, préféré toujours des perchoirs légèrement carrés plutôt que ronds, vos poules devront ainsi fournir moins d’effort pour avoir une bonne stabilité et dormirons de ce fait beaucoup mieux.

2-Du sable

Le sable avec la sciure de bois est la véritable superstar de votre poulailler. Il est très peu cher, facilite grandement le nettoyage car il évite que les fientes ne collent sur le sol de votre poulailler et en plus vos poules en raffolent, surtout le sable de mer. Si vous habitez près de la côte il serait dommage de vous en priver, le sable de mer contient de nombreux fragments de coquillages que vos poules sauront apprécier. Du sable de rivière peut également faire l’affaire, l’essentiel et qu’il puisse absorbez les fientes et du coup évitez qu’elles n’adhèrent au sol. Certains éleveurs amateurs se passent même complètement de paille pour n’utiliser que du sable et de la sciure, la paille semble dans certains cas favoriser l’apparition de certains parasites. Pour éviter la prolifération de ces derniers il semblerait, selon quelques éleveurs expérimentés que quelques bouquets de tanaisie placés dans le poulailler semblent tout à fait efficaces. Cette plante à fleurs jaunes se trouve facilement au bord des routes ou sur les talus, à essayer au plus vite !

Tanaisie
Tanaisie

 

3-La récupération facile des fientes

Pour faciliter le nettoyage de votre poulailler, la première chose à faire est de placer sous vos perchoirs des planches qui serviront de récupérateur de fientes. Ses planches pourront ainsi être sorties du poulailler pour y être nettoyer et séchées. Une autre technique très en vogue et d’installer sous les perchoirs une sorte de grille constituer de tige de bois espacé de quelques centimètres. Les fientes y passeront au travers et se retrouveront directement dehors ou dans un bac prévu à cet effet. Cette solution semble être très pratique, mais peut créer de désagréable courant d’air dans votre poulailler, à voir donc en fonction de son exposition au vent.

4-Le nettoyage au vinaigre blanc

Le vinaigre blanc comme vous le savez, très utilisé au temps de nos grands-mères offre un très bon pouvoir désinfectant. Mélanger à de l’eau très chaude il va désinfecter et désodoriser durablement votre poulailler et ce à moindre cout! Une fois par mois un nettoyage complet au vinaigre saura prévenir l’arrivée de parasites et préservera la bonne santé de votre élevage. J’espère qu’avec ces 4 précieux conseils l’entretien de votre poulailler ne sera plus une corvée, vos poules vous en seront toujours reconnaissantes, à leur manière.

L’aménagement du poulailler

Vous avez trouvé le plan de poulailler de vos rêves et vous allez commencer à le construire.

Très bien, il est maintenant essentiel de passer en revue les quelques conseils de mise en place et d’aménagement de votre poulailler.

Le perchoir :

Élément indispensable pour que vos poules chéries passent une bonne nuit est bien sûr le perchoir.

Comme leurs ancêtres dans leur milieu naturel, elles adorent se percher en hauteur pour passer la nuit.
Cela les protège des éventuels prédateurs et les isole aussi du sol qui peut devenir très froid en hiver.

Pour leur installer un perchoir très confortable, il est préférable d’utiliser une barre de type tasseau que l’on aura légèrement arrondi sur les bords.
Cette barre doit bien évidemment être lisse, sans écharde, et bien fixé pour éviter tout stress inutile.
La hauteur à laquelle positionner votre perchoir dépend beaucoup de la taille de votre poulailler, cela peut aller de 10cm à 1m maximum pour les poules les plus légères.

Veillez également à ce que vos poules, une fois perchées, soit libres de leur mouvement.
En effet, tout frottement récurrent pourrait à la longue abîmé leur plumage voir les blessés.

Pour plus de facilités de nettoyage, il est souhaitable de fixer le perchoir dans un système d’encoche, de façon à pouvoir l’enlever facilement pour le nettoyer ou le désinfecter.

Certain poulailler très haut on prit le partis pris d’équiper le dessous des perchoirs de grilles permettant de récupérer par dessous les fientes.

Principe il est vrais très pratique, mais attention tout de même si vous habitez dans une région froide, ces ouvertures pourraient grandement nuire à la bonne isolation de votre poulailler et donner un accès facile aux nuisibles.

Le bac à sable

Cela peut paraître étonnant au premier abord, mais les poules adorent se rouler dans la poussière.
Ça leur permet de se débarrasser des parasites et d’entretenir leur plumage.
Ces poudrages quotidiens permettent à leurs plumes de garder toutes leurs souplesses et donc de mieux isoler la poule des aléas climatiques.
Vous pouvez donc, à côté de leur poulailler leur construire un bac à sable dans lequel vous pouvez ajouter un peu de cendre.
La cendre de bois à des vertus antiparasitaires reconnues.
Ce bac à sable de forme rectangulaire peut être réalisé en bois, mais ne doit pas être trop haut sous peine de servir de perchoir et donc votre bac à sable sera rapidement rempli de fientes

Le pondoir,

Cela n’est un secret pour personne, les poules adorent pondre dans un endroit sombre et calme.
Un pondoir correctement dimensionné peut servir pour 4 à 5 poules.
Prévoyez en moyenne un pondoir de 40x40x40 cm que vous allez placer, comme indiquer dans notre plan de poulailler, au minimum à 20cm du sol.
Celui-ci sera recouvert de paille et devra faire l’objet d’un entretien régulier pour préserver la santé de vos chères poules.

 

Pour compléter vos connaissances allez voir ce site trés bien documenté sur le sujet.

Pour conclure, Construire un poulailler n’est pas très difficile, seuls le temps et les exigences de leurs locataires vous permettront de trouver la configuration idéale et la plus pratique pour faciliter l’entretien et son utilisation.

 

 
Ce site participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.