Poux rouges: comment s’en débarrasser définitivement

Comme beaucoup de particuliers ayant un petit élevage de poules vous allez très certainement un jour être confronté à une invasion de poux rouges.

Si c’est déjà le cas, lisez cet article jusqu’au bout, vous y trouverez LA solution

Un Pou rouge c’est quoi?

Comme son nom ne l’indique pas , le pou rouge ou Dermanyssus gallinae est en réalité un acarien.

 

traitement pou rouge

 

De couleur grise, il devient rouge lorsqu’il a terminé de passer table, son corps étant alors gorgé du sang de sa victime, il peut aller se reposer bien repus.

Ce pou rouge s’attaque exclusivement aux poules, cependant dans quelques cas d’invasion très étendue le pou rouge peut dans ce cas s’attaquer à l’homme faute de nourriture suffisante.

Cet acarien mesure environ 1 mm, il est donc tout à fait possible de le voir même s’il préfère s’installer dans les recoins sombres du poulailler.

Pendant la période estivale où les températures sont clémentes, leur cycle de reproduction devient assez rapide, il est capable de pondre de 200 à 300 œufs par semaine qui deviendront adultes à leurs tour en 7 jours.

Vous imaginez bien dans ce cas que l’invasion peut très rapidement devenir incontrôlable et au bout de quelques semaines sans traitement, la seule solution restante et l’incendie complet du poulailler.

 

La présence de poux rouges se détecte facilement.

Les premiers signes d’une invasion de poux rouge sont bien souvent un comportement différent de vos poules.

Elles passent beaucoup de temps à se gratter entre les plumes, elles sont moins mobiles qu’avant, la ponte est irrégulière et leur santé générale semble amoindrie.

Ces premiers symptômes ne trompent pas mais qu’il convient de corréler avec la présence des poux rouges dans le poulailler.

Les poux rouges se cachent bien souvent dans les interstices du bois non loin des perchoirs où vos poules passent leurs nuits.

 

traitement poux rouges

 

Ils se cachent aussi parfois sur les fientes et très souvent également sur les perchoirs.

 

Il n’y a en réalité pas de règles, les poux rouges s’installent de manière générale non loin de leur hôte et restent blottis dans un recoin sombre jusqu’à l’heure du repas.

 

Quels sont les risques pour mes poules?

Outre le fait que l’invasion peut rapidement devenir incontrôlable, les piqûres répétées sur vos poules auront plusieurs effets désastreux.

Elles vont dans un premier temps se gratter très souvent, puis la fatigue aidant elles vont renoncer à se déplacer et petit à petit se laisser mourir.

Les piqûres répétées de ces poux rouges sur vos poules peuvent mener à une anémie et une baisse du système immunitaire, elles seront par conséquent très sensibles aux infections et aux maladies.

 

Quels traitements mettre en place pour éradiquer le pou rouge ?

Ces vilaines petites bébêtes sont vraiment difficiles à déloger sur le long terme, elles peuvent rester jusqu’à huit mois sans s’alimenter.

Pendant la période hivernale il est donc normal que l’invasion semble parfois maîtrisée, mais il n’en est rien.

Le froid de l’hiver ne tue pas les poux rouges, il perturbe leur cycle de reproduction mais dès le retour des bonnes températures du printemps leur population va de nouveau croitre exponentiellement.

Évoquons dans un premier temps tout ce qui ne marche pas pour éradiquer le pou rouge.

  • Le vinaigre: sans effet, l’acidité semble ne pas avoir d’effet sur eux.
  • L’eau de javel: aucun effet, ils sont capables de nager pendant plusieurs jours dans du javel pure.
  • Le savon noir: effet limité, il faudrait renouveler le nettoyage quotidiennement pendant des mois pour que l’efficacité soit certaine.

 

Comme vous pouvez vous en rendre compte, éradiquer le pou rouge ne sera pas chose facile, mais cela est possible en suivant la méthode suivante:

 

  • La première chose à faire est de démonter tout ce qui peut l’être, perchoir, etc..

Les poux rouges se logent de préférence dans les interstices bien sombres, il faut donc aspirer ou balayer dans le détail tout l’intérieur du poulailler.

Vous allez par la même occasion brûler la litière.

 

  • Nettoyer l’intégralité du poulailler avec dans l’idéal un nettoyeur haute pression ou alors au savon noir.

Comme dans l’étape précédente, insister particulièrement dans les petits interstices, c’est là que se logent ces vampires.

 

  • Après quelques heures de séchage, il convient de passer au feu l’intérieur du poulailler.

Un chalumeau fera très bien l’affaire, le feu et la seule arme réellement efficace pour tuer le pou rouge.

Passer votre flamme rapidement sans trop insister, vous risqueriez dans ce cas d’éradiquer les poux rouges, mais votre poulailler également.

 

Les solutions

Une fois votre poulailler parfaitement nettoyé ainsi que les perchoirs et autres accessoires, nous pouvons procéder au traitement de fond.

Des produits chimiques sont vendus dans le commerce pour tuer les poux rouges, ils ont à base d’organophosphorés ou de pyréthrinoïdes.

Leurs efficacités ne sont que superficielles à mes yeux, ils parviennent à tuer les poux rouges mais pas leurs larves, l’invasion n’est qu’en partie enrayée.

 

La terre de diatomée

Cette terre de diatomée est issue d’un gisement de diatomite, la roche est concassée puis broyée pour devenir une poudre blanche.

À l’échelle macroscopique, cette terre de diatomée est particulièrement abrasive, le déplacement des acariens sur celle-ci devient presque impossible.

L’équivalent pour nous serait de marcher sur du verre cassé ou des lames de couteau bien affûtées, les poux rouges meurent rapidement après avoir tenté de la traverser.

Cette terre de diatomée et relativement efficace et en plus son prix est raisonnable, vous pouvez vous la procurer sur ce site pour une vingtaine d’euros.

 

La cendre de bois.

Après avoir essayé la plupart des solutions évoquées plus haut dans cet article, je dois dire que pour moi la cendre de bois est le traitement le plus efficace, le plus écologique et le moins cher qu’il puisse exister.

Son effet abrasif est sensiblement le même que la terre de diatomée, les poux rouges ne peuvent plus se déplacer et meurent ainsi de multiples coupures.

Pour une bonne efficacité de la cendre de bois, saupoudrez-en partout et en grande quantité, même sur le plafond.

N’ayez crainte pour vos poules la cendre de bois est un antiparasitaire très connu, il n’a pas d’effet toxique sur leur santé.

Répéter l’opération une à deux fois par semaine et vous verrez rapidement que vos poules vont retrouver un comportement normal signe que l’invasion est bien finie.

La cendre de bois est le traitement le plus efficace qu’il m’ait été donné d’essayer et fait maintenant partie avec le vinaigre d’alcool de mes indispensables pour l’entretien de mon poulailler.

En conclusion et en prévention, je peux vous conseiller de ne pas négliger l’entretien hebdomadaire de votre poulailler afin de prévenir l’arrivée des poux rouges.

En cas d’invasion massive, il peut être judicieux de fabriquer un nouveau poulailler le temps que le premier soit exempt de poux rouges.