Alimentation: quels déchets de cuisine donner à vos poules ?

La poule est un animal omnivore, par conséquent bon nombre d’aliments que nous mangeons peuvent également convenir à l’alimentation des poules.

Les déchets de table sont parfaits pour cela, plutôt que de les jeter à la poubelle vos poules se chargeront de les recyclés et contribuerons efficacement à faire un geste pour la planète.

Cependant, tous les déchets de table ne conviennent pas pour les poules, certains sont difficiles à digérer et d’autre sont même très toxique, prenez garde à ce que vous leurs donnés, leur vie en dépend.

Les poules adorent également les déchets de jardinage, ne jetez au compost que les feuilles les plus matures de vos légumes car les poules sont plutôt friandes de petites feuilles.

 

Quels sont les déchets de cuisine que vous pouvez donner aux poules:

 

Vous pouvez leurs donner sans problème

-Épluchures de fruits et légumes

-Restes de salades

-Pain mouillé (l’hiver elles raffolent du pain rassis émietté dans de l’eau tiède)

-Charcuterie

-Croûtes de fromage

-Coquilles d’oeufs et d’huîtres broyées (nécessaire pour l’élaboration de la coquille)

-Restes de plats préparés : légumes cuits, viandes et poissons, pommes de terre

cuites,riz, pâtes et autres féculents restes de soupe et sauces.

 

Comme vous pouvez le voir, 80% des déchets de tables peuvent être recyclés par vos poules, mais l’apport de graines dans leur alimentation est malgré tout indispensable.

Les poules mangent aussi, en petite quantité, de l’herbe tondue.

Elles ne viendront pas à bout des tontes de jardin, mais apprécieront un peu d’herbe fraîchement tondue.

Elles adorent aussi les mauvaises herbes, avec des préférences pour certaines et une aversion pour d’autres. Vous vous en apercevrez assez vite.

Attention, les nourrir avec des déchets de cuisine ne suffit pas !

Il faut ajouter une ration de céréales composée de blé ou de maïs concassés. Il est également conseillé de donner aux poules du gravier ou des grains de sable.

Aussi étrange que cela puisse paraître, cela les aide à broyer leur nourriture dans leur gésier avant la suite de la digestion.

graines pour poule

 

Comment ne pas attirer les rongeurs avec les graines

Différent type de mangeoire sont disponibles sur le marché et 95% d’entre elles auront top fait d’attirer rat et souris et permettra à ces rongeurs de manger à leur faim.

Pour palier à ces invasions de nuisible deux solutions s’offrent à vous:

-construire une mangeoire antinuisible : sa construction est détaillée dans notre guide « fabriquez une mangeoire antinuisible pour moins de 10 euros » ce guide est offert avec l’achat du pack 10 plans de poulaillers.

-Utilisez un récipient de la taille d’un verre de 25cl pour environ 2 poules et déversez le matin à même le sol la quantité de graines nécessaire pour la journée.

En moins de 2 minutes la totalité des graines doit être mangés, dans le cas contraire diminuez la portion de graines.

En cas de départ prolongé, vacance par exemple, l’option de la mangeoire antinuisible est indispensable et permet d’avoir plus d’une semaine d’autonomie complète sans permettre aux nuisibles de se nourrir.

 

Quels déchets de tables ne peuvent pas être donnés aux poules:

-Pommes de terre crues

-Épluchures d’oignons, de bananes, d’agrumes, de kiwis et de pommes de terre crues

-Feuilles de poireaux crues

-Trognons de choux, céleri, os, fruits et pain moisis.

Attention certains aliments peuvent être très toxique pour les poules:

-la rhubarbe

-Avocats

-chocolat

-viandes crues

-feuilles d’aubergines

….

A proscrire absolument sous peine de grave intoxication pouvant mener à la mort.

aliment interdit poule

Important: La poule doit avoir de l’eau propre en permanence, nous vous conseillons de la changer tous les jours.

 

Placer l’abreuvoir sur un support d’environ 20cm de haut.

Les poules passant la majeure partie de leur temps à gratter, un abreuvoir posé à même le sol sera rempli de terre en moins d’une journée.

Une poule peut ingérer environ 150g de déchets de cuisine et de jardin par jour.

L’idéal est de donner les repas à heure fixe pour éviter de stresser l’animal.

Inutile de leur donner une quantité de nourriture qu’elles ne pourront pas ingérer. Cela risquerait d’attirer les rongeurs.

Si elles n’ont pas tout mangé le soir, prenez soin de retirer les restes.

Comment bien élever des poules ?

On dit souvent poules pondeuses ou poules d’ornements, mais en fait toutes pondent.
En revanche il est vrai que la fréquence, la taille de l’oeuf, sa couleur, ou encore le nombre d’années de ponte diffère selon les races de poules.
Juste après votre achat, les poules seront transportées de leur lieu d’acquisition à leur nouvelle demeure dans des caisses spécifiques bien aérées ou alors un carton bien ventilé peut très bien faire l’affaire.
Les poules n’aiment pas le changement alors, réfléchissez bien à la disposition du poulailler,nous vous recommandons d’acquérir l’ensemble du cheptel souhaité le même jour.

 

poulailler toit végétalisé

Le poulailler et les accessoires indispensables comme la mangeoire ou l’abreuvoir devront être installés dès l’arrivée des poules.
Une poule vit environ 10 ans, il est plus simple d’acquérir une poule de 5 mois environ que des poussins, car leur caractère est déjà affirmé et leur taille est quasi adulte de plus leur sexe est déterminé ce qui vous évitera quelques surprises.
Le printemps est la meilleure saison pour vous procurer des poules, très sociables elles n’aiment pas être seules, il est préférable d’accueillir au minimum 2 poules.Leur nombre est à définir en fonction de votre espace et du temps que vous pouvait leurs consacrer.
Prenez en compte les spécificités, les caractères de chaque race pour élire celle qui partageront le mieux votre quotidien.
Fournisseuses d’oeufs frais elles animent le jardin et émerveillent les enfants, elles aiment aussi beaucoup se balader elles ont donc besoin d’un coin de pelouse à gratter et à picorer.
En tant que bonnes amies du jardinier, elles adorent chercher et manger quelques insectes pas toujours désirables pour nos massifs.
Animal omnivore, la poule dévore jusqu’à 150 kilos de déchets organiques par an, leurs déjections peuvent servir à alimenter le fumier, car très riche en azote.
Toutefois, prenez garde, il est préférable de laisser reposer ce fumier quelques jours, car sa forte concentration en azote pourrait brûler vos végétaux.
Les premiers temps, installez vos poules à l’intérieur du poulailler avec eau et nourriture à disposition, cela leur permettra de retrouver plus facilement le chemin du poulailler le soir venu et vous verrez que cela aide à créer la hiérarchie au sein du groupe.
Débute alors une période d’observation, les poules sont réglées sur les heures du soleil, les soins seront donc à caler sur les horaires de celui-ci.

 

Light_sussex_hen
Laissez les poules faire connaissance puis vous pourrez leur faire rencontrer le pondoir et le dortoir.
Dans le pondoir, positionner un leurre (oeuf du commerce ou en plastique) pour leur indiquer une ponte déjà effectuée et leur indiquer ainsi le chemin du pondoir.
Les premiers temps le changement de domicile peut les perturber et elles ne pondront pas, cela est tout à fait normal.
La poule pond à partir de sa 20e semaine environ, à partir de sa troisième année la fréquence de ponte décroit, cela peut aller jusqu’à huit années pour certaines races.
La poule est également très sensible au stress qui peut occasionner une baisse de ponte ou un arrêt temporaire.
La couleur des coquilles est la taille des oeufs peuvent varier selon la race des poules de plus, il est souhaitable d’allez ramasser les oeufs chaque jour afin d’éviter qu’elles passent leur temps à couver.
La présence d’un coq est nécessaire uniquement si vous désirez avoir un poussin, utile donc si vous désirez agrandir le cheptel, car il est indispensable pour féconder les oeufs.
Le coq permettra aussi de régler quelques problèmes de hiérarchie et avertira ses congénères en cas de danger.
Tout le monde n’affectionne pas le chant du coq il faut donc prendre en compte la tolérance de vos voisins et la réglementation en vigueur dans votre commune.
Sachez que les poules ont un mode de vie très hiérarchisé et que tout changement peut créer des tensions et veillez à ce que l’enclos soit toujours adapté au nombre de résidents.
N’hésitez à observer vos poules pour vérifier la présence de parasites ou de gales sur les pattes.
À la fin de l’été vous pourrez constater que certaines plumes tombent, c’est normale il s’agit de la mue.
La poule prend soin de son plumage, elle le nettoie, le lisse régulièrement avec ses pattes et son bec et apprécie des bains de poussière quasi quotidiens.
Un bain de poussière est constitué de cendre de bois, de sable et de poudre insecticides.
C’est un bon moyen pour elle de se débarrasser de parasites potentiels.
Observez leurs attitudes, si vous constatez que l’une d’entre elles est prostrée ou si vous constatez que le picage entre elles est trop fréquent cela peut être le signe d’une surpopulation ou d’un déséquilibre alimentaire.

Ma poule mange ses œufs : 5 astuces à essayer tout de suite !

Ma poule mange ses œufs : 5 astuces à essayer tout de suite !

 

 

Ma poule mange ses oeufs systématiquement, que faire, dois-je l’abattre?

Attendez un petit peu avant d’en arriver à cette extrémité, cela arrive assez fréquemment dans les petits élevages et bien souvent une solution très simple peut y mettre un terme.

Alors comment se fait-il que soudainement ma poule décide de goûter à ses œufs?

Dans de très rares cas, la poule peut se mettre à manger sesoeufs à cause de la déshydratation, si son abreuvoir est vide depuis quelques jours son instinct de survie la poussera à les mangers.

Mais dans la plupart des cas, c’est un œuf cassé à cause d’un manque de paille dans le nichoir qui est le facteur déclenchant.

La poule par simple curiosité va goûter à ce liquide et bien sûr va goûter également au jaune, et c’est là que les problèmes commencent.

Le jaune d’œuf, particulièrement savoureux est très riche en matière grasse.

La poule va se délecter de ce précieux nectar et n’oubliera pas de sitôt son gout si agréable.

À la prochaine ponte, vous pouvez être sûre que l’œuf n’y échappera pas, elle le mangera directement et cela deviendra une habitude qu’il faudra enrayer au plus vite.

ma poule mange ses oeufs

Voyons maintenant les 5 astuces qui devraient permettre d’éviter ça :

 

1-Cette méthode est la plus couramment utilisée parmi les éleveurs amateurs.

Prenez un petit clou et percez à chaque extrémité de l’œuf un petit trou puis soufflez à une des extrémités jusqu’à ce que l’œuf soit vide.

Une fois cette opération réalisée, remplissez-le de moutarde extra forte ou de liquide vaisselle puis placez-le dans le nichoir.

Les poules détestent le goût de la moutarde, en répétant l’opération plusieurs fois celle-ci devrait rapidement s’arrêter de dévorer ses œufs.

 

2-Remplacez les œufs fraîchement pondus.

Il faut donc guetter près du poulailler, et remplacer l’œuf frais par un œuf en plastique ou une balle de golf.

La poule va tenter de le picorer, mais va rapidement se fatiguer, son bec va vite devenir douloureux à force de picorer du plastique.

Comme pour la solution 1, cette opération et à réaliser jusqu’à disparition des symptômes.

 

3-Donnez à vos poules plus de protéines.

Le problème peut en effet venir de là, le blanc d’œuf étant très riche en protéine l’instinct de la poule l’incitera à ingérer ses propres œufs.

Afin de remédier à ce problème, vous pouvez donc leur donner de la farine de poisson ou de la nourriture pour chat.
Si c’est bien d’un manque de protéines dont vos poules souffrent, le problème sera ainsi très vite réglé.

 

4-Accrocher des rideaux autour de vos nichoirs.

La méchante poule cannibale ne pourra ainsi pas manger ses œufs si elles ne les voient pas!

 

5-Enlevez toute la paille de votre nichoir.

Je sais que l’idée peut paraître assez bizarre, mais de cette façon quand la poule va tenter de picorer l’œuf celui-ci va rouler loin d’elle.

Il est très difficile de perforer un œuf si celui-ci n’est pas stabiliser, à essayer donc.

 

 

J’ai tout essayé rien ne marche, ma poule mange ses oeufs quand même et je ne veux pas qu’elle passe à la marmite !

 

Il vous faut dans ce cas acheter un pondoir automatique, c’est un peu le même système qui est utilisé dans les élevages en batterie, l’œuf à peine pondu va rouler à l’extérieur du nichoir.

 

 

Dans mon élevage j’ai une poule qui mange les oeufs, mais comment trouver le coupable?

 

Tout d’abord si vous avez beaucoup de poules il serait intéressant de connaitre exactement le coupable.

Observez attentivement les becs à la recherche de trace de jaune d’œuf, vous pouvez pour vous aidez insérer du colorant alimentaire dans l’œuf (comme indiqué dans l’étape 1).

Ça vous permettra d’identifier le coupable et de prendre les mesures nécessaires.

 

Prévention

Bien sûr le moyen le plus facile d’arrêter une poule de manger ses oeufs et d’éviter en premier lieu qu’elle n’y goutte, il y a plusieurs façons d’éviter cela.

1-Assurez-vous qu’ils ont beaucoup de coquilles d’huître et autres protéines.

Cela va les aider à faire des coquilles bien solides et éviter ainsi que les oeufs ne soient accidentellement cassés.

 

2-Vérifier régulièrement la quantité de paille, toujours pour éviter que les oeufs ne se cassent.

 

3- Retirer les œufs rapidement après la ponte.

 

4- Ne laissez pas vos poules crever de faim.

 

5-Ne laissez pas vos poules s’ennuyez cela les rend plus agressive et plus susceptible de picorer leurs œufs.

Laisser les gambader régulièrement et donneur leurs des restes de tables ou les herbes dont elle raffole.

Vous pouvez d’ailleurs planter un bâton dans le sol et planter dessus une pomme, cela devrait les divertir pour quelque temps.

 

J’espère que toutes ces astuces vous auront été utiles et que la solution « poule au riz » fut évitée !

 

Vous pouvez si ce n’est pas déjà fait construire votre poulailler vous même en téléchargeant des plans de poulailler et commencer dès la semaine prochaine à profiter des œufs bio de votre poule.

 

4 astuces pour nettoyer un poulailler facilement

L’entretien d’un poulailler s’il n’est pas fait régulièrement peut vite devenir laborieux. Les fientes de poules s’accumulent très rapidement et peuvent être la source de nombreuses maladies. Vos poules sont comme vous elles détestent dormir dans un endroit sale et nauséabond, c’est pourquoi il est intéressant de connaître quelques astuces pour faciliter le nettoyage de votre poulailler.

nettoyage facile du poulailler

 

 

1-Un perchoir amovible

Si vos poules passent la nuit sur leur perchoir, comme il est de coutume, ces derniers se retrouvent rapidement souillés. Pour en faciliter le nettoyage, il est donc utile lors de la construction de votre poulailler de prévoir un perchoir qui soit facilement démontable, ainsi en quelques secondes le perchoir se retrouve sorti du poulailler et prêt à être nettoyé. Comme il est conseillé dans notre offre de plans, préféré toujours des perchoirs légèrement carrés plutôt que ronds, vos poules devront ainsi fournir moins d’effort pour avoir une bonne stabilité et dormirons de ce fait beaucoup mieux.

2-Du sable

Le sable avec la sciure de bois est la véritable superstar de votre poulailler. Il est très peu cher, facilite grandement le nettoyage car il évite que les fientes ne collent sur le sol de votre poulailler et en plus vos poules en raffolent, surtout le sable de mer. Si vous habitez près de la côte il serait dommage de vous en priver, le sable de mer contient de nombreux fragments de coquillages que vos poules sauront apprécier. Du sable de rivière peut également faire l’affaire, l’essentiel et qu’il puisse absorbez les fientes et du coup évitez qu’elles n’adhèrent au sol. Certains éleveurs amateurs se passent même complètement de paille pour n’utiliser que du sable et de la sciure, la paille semble dans certains cas favoriser l’apparition de certains parasites. Pour éviter la prolifération de ces derniers il semblerait, selon quelques éleveurs expérimentés que quelques bouquets de tanaisie placés dans le poulailler semblent tout à fait efficaces. Cette plante à fleurs jaunes se trouve facilement au bord des routes ou sur les talus, à essayer au plus vite !

Tanaisie
Tanaisie

 

3-La récupération facile des fientes

Pour faciliter le nettoyage de votre poulailler, la première chose à faire est de placer sous vos perchoirs des planches qui serviront de récupérateur de fientes. Ses planches pourront ainsi être sorties du poulailler pour y être nettoyer et séchées. Une autre technique très en vogue et d’installer sous les perchoirs une sorte de grille constituer de tige de bois espacé de quelques centimètres. Les fientes y passeront au travers et se retrouveront directement dehors ou dans un bac prévu à cet effet. Cette solution semble être très pratique, mais peut créer de désagréable courant d’air dans votre poulailler, à voir donc en fonction de son exposition au vent.

4-Le nettoyage au vinaigre blanc

Le vinaigre blanc comme vous le savez, très utilisé au temps de nos grands-mères offre un très bon pouvoir désinfectant. Mélanger à de l’eau très chaude il va désinfecter et désodoriser durablement votre poulailler et ce à moindre cout! Une fois par mois un nettoyage complet au vinaigre saura prévenir l’arrivée de parasites et préservera la bonne santé de votre élevage. J’espère qu’avec ces 4 précieux conseils l’entretien de votre poulailler ne sera plus une corvée, vos poules vous en seront toujours reconnaissantes, à leur manière.

L’aménagement du poulailler

Vous avez trouvé le plan de poulailler de vos rêves et vous allez commencer à le construire.

Très bien, il est maintenant essentiel de passer en revue les quelques conseils de mise en place et d’aménagement de votre poulailler.

Le perchoir :

Élément indispensable pour que vos poules chéries passent une bonne nuit est bien sûr le perchoir.

Comme leurs ancêtres dans leur milieu naturel, elles adorent se percher en hauteur pour passer la nuit.
Cela les protège des éventuels prédateurs et les isole aussi du sol qui peut devenir très froid en hiver.

Pour leur installer un perchoir très confortable, il est préférable d’utiliser une barre de type tasseau que l’on aura légèrement arrondi sur les bords.
Cette barre doit bien évidemment être lisse, sans écharde, et bien fixé pour éviter tout stress inutile.
La hauteur à laquelle positionner votre perchoir dépend beaucoup de la taille de votre poulailler, cela peut aller de 10cm à 1m maximum pour les poules les plus légères.

Veillez également à ce que vos poules, une fois perchées, soit libres de leur mouvement.
En effet, tout frottement récurrent pourrait à la longue abîmé leur plumage voir les blessés.

Pour plus de facilités de nettoyage, il est souhaitable de fixer le perchoir dans un système d’encoche, de façon à pouvoir l’enlever facilement pour le nettoyer ou le désinfecter.

Certain poulailler très haut on prit le partis pris d’équiper le dessous des perchoirs de grilles permettant de récupérer par dessous les fientes.

Principe il est vrais très pratique, mais attention tout de même si vous habitez dans une région froide, ces ouvertures pourraient grandement nuire à la bonne isolation de votre poulailler et donner un accès facile aux nuisibles.

Le bac à sable

Cela peut paraître étonnant au premier abord, mais les poules adorent se rouler dans la poussière.
Ça leur permet de se débarrasser des parasites et d’entretenir leur plumage.
Ces poudrages quotidiens permettent à leurs plumes de garder toutes leurs souplesses et donc de mieux isoler la poule des aléas climatiques.
Vous pouvez donc, à côté de leur poulailler leur construire un bac à sable dans lequel vous pouvez ajouter un peu de cendre.
La cendre de bois à des vertus antiparasitaires reconnues.
Ce bac à sable de forme rectangulaire peut être réalisé en bois, mais ne doit pas être trop haut sous peine de servir de perchoir et donc votre bac à sable sera rapidement rempli de fientes

Le pondoir,

Cela n’est un secret pour personne, les poules adorent pondre dans un endroit sombre et calme.
Un pondoir correctement dimensionné peut servir pour 4 à 5 poules.
Prévoyez en moyenne un pondoir de 40x40x40 cm que vous allez placer, comme indiquer dans notre plan de poulailler, au minimum à 20cm du sol.
Celui-ci sera recouvert de paille et devra faire l’objet d’un entretien régulier pour préserver la santé de vos chères poules.

 

Pour compléter vos connaissances allez voir ce site trés bien documenté sur le sujet.

Pour conclure, Construire un poulailler n’est pas très difficile, seuls le temps et les exigences de leurs locataires vous permettront de trouver la configuration idéale et la plus pratique pour faciliter l’entretien et son utilisation.

 

 
Ce site participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.